Retour à la liste de la catégorie Expos
sam. 03 oct. 2020 - dim. 04 oct. 2020 Expos # Saint-Nazaire

Les illustrés du Garage

Deux artistes résidentes du Garage de Saint-Nazaire lancent ce week-end du 3 et 4 octobre la 1re édition du festival Les illustrés du Garage.

Les cartes marines de Marine Lebreton et la poésie de Nibor.

Au départ, il y a un constat : trop rares sont les salons de l’illustration en France. Marie-Anne Abesdris et Anne-Sophie Van Nuvel ont donc décidé de pallier cette insuffisance en organisant un week-end entier consacré aux diverses expressions graphiques. Si leur appel à candidatures a très vite fait écho dans les Pays de la Loire, en Bretagne, en Vendée et même dans les Hauts-de-France, elles ont finalement choisi 18 artistes, auteurs de BD, affichistes, dessinateurs, auteurs de littérature Jeunesse, illustrateurs, carnettistes, que le public pourra rencontrer au Garage lors d’un week-end festif. Outre le travail des deux initiatrices du festival, ce dernier pourra découvrir l’humanité du coup de crayon du Finistérien Nibor, la fascination de Céline Darras pour les femmes, l’amour de la nature de Lise Hascoet, l’œil aiguisé de Léa Huguet… Un vrai panel de techniques, de styles et de préoccupations, de talents.

///// Programme /////

Exposition, dédicaces, démonstrations, fresque collective réalisée par tous les artistes présents, stand de la librairie l’embarcadère le samedi de 16h à 19h, atelier de linogravure dirigé par Léa Huguet dimanche à 14h (10 €).

 

Focus sur Charline Moreau, une des participantes des Illustrés du Garage

Charline Moreau se déplacera de Nice pour présenter son recueil de dessins et d’aquarelles Nantes croquée, visitez la ville en dessin. Pourquoi Nantes ? Parce qu’elle a grandi dans la région et qu’elle y revient régulièrement.

« Je prends mon vélo et mon matériel, et je m’arrête quand mon œil est attiré par des lignes ou une lumière. Alors je travaille au fil des jours, sans contraintes de temps, en choisissant d’utiliser mes stylos d’encre de Chine ou mes aquarelles, selon. »

Rue grande Biesse à Nantes, 2018. ©Charline Moreau

Le plaisir de feuilleter Nantes croquée est probablement dû à la sensation de liberté qui émane de ces dessins et peintures, qu’ils saisissent des lieux emblématiques de la ville comme son château ou la place Royale, qu’ils se prélassent dans la verdure des parcs, qu’ils nous fassent déambuler dans les ruelles de Trentemoult ou rêver avec les poissons d’argent de la piscine Léo-Lagrange.

Charline Moreau exposera des aquarelles originales et proposera des cartes postales de ses œuvres, dont quatre issues de son recueil.

Pour information, Charline Moreau est une des initiatrices de la communauté des Urban Sketchers de Nantes, qui donne rendez-vous in situ tous les premiers samedis du mois aux dessinateurs de tous les niveaux que le même désir de “croquer” leur ville réunit.
Renseignements : france.urbansketchers.org

Partager votre avis