Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
sam. 12 déc. 2020 Rendez-vous # Pornichet

Des histoires sans bulles

BD Pornichet propose des dédicaces de l’illustrateur nantais Pierre Jeanneau en visioconférence le 12 décembre prochain.

Le 5 décembre dernier, l’association BD Pornichet devait recevoir l’illustrateur nantais Pierre Jeanneau lors d’une journée dédicace autour du premier tome de sa série Connexions, 1-Faux accords. Ceci ne pouvant se faire pour raison de pandémie, une alternative originale est aujourd’hui proposée : une dédicace en visioconférence ce samedi 12 décembre. « Dans les salons comme au festival Déam’Bulle, les lecteurs n’ont pas toujours le temps ou la possibilité de poser toutes les questions aux auteurs. Là, un dialogue pourra se faire », souligne Eric Dréan, passionné de BD et à l’origine de cette initiative. Douze rencontres d’une demi-heure seront étalées sur la journée, de 9h à 17h. Tous les lecteurs doivent au préalable acheter ce premier opus, qui leur sera remis plus tard dédicacé sous forme de clic and collect à Nantes et à Pornichet.

Angoulême 2021

Pierre Jeanneau se révèle être une valeur montante du milieu de la bande dessinée alternative. Sélectionné pour le concours d’Angoulême en juin prochain, déjà invité lors du dernier festival Déam’Bulle, le dessinateur s’inspire du style de Chris Ware, auteur américain encensé par la critique, dont une grande partie des œuvres sont encore inédites en France, et d’Alan Moore, célèbre scénariste britannique de bande dessinée  pour les comics Watchmen, V pour Vendetta et From Hell.

« A la différence d’une bande dessinée classique, le dessin de Pierre Jeanneau arrive à imposer un narratif grâce à la précision de ses détails. Tout n’est pas posé dans une bulle. Il ne prend pas le lecteur par la main. Cela demande de faire une effort », explique Eric Dréan. Dans ce premier opus, Pierre Jeanneau propose un récit de la vie d’une bande de trentenaires qui se cherchent, se fuient et se retrouvent, sur fond de musique rock. « Sur une dizaine de chapitres, on découvre l’histoire de ces personnages au destins croisés, et on apprend un peu plus sur eux au travers de flashback. D’autant plus que la colorisation de son œuvre par Philippe Ory nous donne encore plus d’indices sur cette narration. »

Mais Pierre Jeanneau n’a pas qu’une corde à son arc. Il a également fondé avec une bande de copains les éditions Polystyrène où chaque livre devient un objet original. L’auteur nantais adore aussi l’écriture sous contrainte, dans la lignée de l’Oubapo (NLDR, Ouvroir de bande dessinée potentielle). Un exercice contraint comme il en existe en littérature avec les Exercices de style de Raymond Queneau. Un concours de dessin selon cette pratique sera donc proposé par l’association, toujours à partir de ce 12 décembre : « Les participants devront réaliser un mini strip (NDLR : une petite histoire) de quatre cases. Pierre Jeanneau en fera une, aux participants de continuer… »

Entre deux festivals, BD Pornichet continue donc d’animer et de remplir le désir de bulles de tous les amateurs de bandes dessinées.

auteur avatar
Guillaume Bernardeau
Journaliste
artassociatifculturePornichet

Partager votre avis