Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
sam. 27 nov. 2021 - dim. 28 nov. 2021 Rendez-vous # Saint-Nazaire

Le monde de l’illustration dans un garage

La seconde édition du festival Les Illustrés du Garage se déroule samedi 27 et dimanche 28 novembre au Garage. 17 illustrateurs présenteront leurs œuvres.

#saveuyghur de grm1.

La première édition du festival Les Illustrés du garage avait pu se tenir l’année dernière lors d’une éclaircie de la crise sanitaire, entre deux confinements. Malgré les contraintes et l’anémie culturelle, il avait réussi à réunir 18 artistes venus du très grand Ouest. Cette première édition partait du constat qu’il existait peu de salon de l’illustration en France. Et ce premier succès conforte une certaine attente du public. « Cette année, encore, nous couvrons un ensemble large de ce que peut proposer l’illustration : jeunesse, bd, cartographie, carnet… », souligne Marie-Anne Abesdris, illustratrice à l’origine de cet événement. 17 illustrateurs ont à nouveau répondu à l’appel. Focus sur deux des invités qui montrent à leur manière le monde varié et créatif de l’illustration.

L’imaginarium de Gaël Caudoux

Cartographie de Gaël Caudoux.

C’est un projet qu’il mène depuis l’enfance. Depuis plus de 35 ans, Gaël Caudoux, qui vit à la Chapelle-sur-Erdre, cartographie patiemment un univers composé de pays et de langues imaginaires qu’il a baptisé Oesfrade. « C’est un imaginarium. Depuis l’âge de mes 5 ans, j’invente ses frontières, ses paysages mais aussi son alphabet. Ce monde pourrait s’apparenter à une époque de post Moyen-Âge ». Avec un tel univers, les références à la Fantasy comme un Seigneur des Anneaux ou le monde de Warhammer semblent évidentes. « J’ai vu les films mais je me suis abstenu de lire les œuvres. » Car l’illustrateur ne souhaite pas polluer son univers, qui lui est propre. Il a dessiné près de 25 continents et 65 pays, avec chacun sa langue, ses particularités. Comme ce pays situé dans le sud de ce continent imaginaire, à la fois proche de l’Antiquité et du monde industriel. Il prend aussi la liberté de ne pas respecter les contraintes géographiques et naturelles. « Certains ont beaucoup trop de deltas. On me l’a fait remarquer. Cela ne pourrait pas exister dans notre monde. » Peu importe, Gaël Caudoux est sûrement atypique, lui qui baigne dans la Fantasy mais qui affiche une culture littéraire des plus classiques. En parallèle, il répond à des commandes où on lui demande de cartographier des régions, des départements. « A contrario de l’imaginarium, je dois respecter la topographie des lieux. »

Fénix de la Cie Diabolo Menthe

Anne Merceron et son spectacle “Fénix”.

A peine sortie de sa résidence à l’Espace A Cappella à Besné, Anne Merceron de la Cie nazairienne Diabolo Menthe proposera à nouveau son spectacle de marionnette de papier Fénix lors de ce festival. C‘est l’histoire d’un petit cheval de manège en papier qui tourne en rond et qui est détruit sous les bombardements de la guerre. Comment va-t-il renaître de ses cendres ? « Je traite ici de la destruction et de la reconstruction. C’est d’abord une histoire sur la résilience. Je n’ai pas voulu tomber dans le larmoyant, prévient-elle. Ce n’est pas un documentaire, mais une fiction dans un contexte historique. » Un spectacle qui a connu un certain succès à Charleville-Mézières lors du festival mondial des théâtres de marionnettes. « C’est une ville comme Saint-Nazaire qui a souffert de la guerre. Le public était touché par le thème que j’abordais. » Pour Fénix, Anne Merceron a repris les codes du théâtre de papier et l’a élargi aux différentes techniques d’animations comme le pop-up ou encore le Kamagashi. « Je ne fais pas vraiment du théâtre de papier selon les codes traditionnels. J’appartiens plutôt à la grande famille du théâtre de marionnettes. » De ce spectacle petit format, Anne Merceron réfléchit actuellement à le transposer en grand format. Une adaptation prévue pour 2023.

Les Illustrés de cette seconde édition
Turbo Time Travel, Oursopolis, Carlaas, Nibor, Hélène Boisseau, GRM1, Superlette, Eric Dodon, Gaël Caudoux, Liz Hascoët, Joss Proof, Tiphaine Boilet, Béatrice Urseau, Marie-Anne Abesdris, Fran, L’art d’AO, Margaux Mathelier.

     Le port de Saint-Nazaire, croqué par Joss Proof.

 

///// programme /////

Dédicaces de la série Journal d’une peste par Marie-Anne Abesdris samedi 27 novembre de 16h à 19h.

Spectacle de papier animé, Fénix de la Cie Diabolo Menthe, dimanche 28 novembre, 11h et 16h30. A partir de 6 ans.
Tarif : 5 €. Réservation : lesillustresdugarage@gmail.com

Atelier de création pop-up dimanche 28 novembre, à 14h30, animé par Superlette. A partir de 10 ans.
Tarif : 10 €. Réservation : lesillustresdugarage@gmail.com

Partager votre avis