Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 05 oct. 2021 Associations # Saint-Nazaire

Pass’âge gourmand cherche un nouveau souffle

Les initiatives Atout livres et Pass’âge gourmands de l'Association Solidarités et Créations à Saint-Nazaire désirent s'ouvrir au grand public.

Marion Leroux et Corinne Praud de l’Association Solidarités et Créations.

Tout part du portage de repas à domicile, le Serdom. S’adressant aux personnes âgées, malades ou dépendantes de Saint-Nazaire et Trignac, l’ASC reste en lien quotidien avec une population âgée fragile, dont les contacts se sont étiolés avec le temps. Au fil des repas livrés, des échanges se créent. Marion Leroux, médiatrice et encadrante sur le chantier d’insertion du portage des repas, identifie des demandes d’usagers. Les premiers paniers Atout livres se mettent en place, voilà quatre ans, en partenariat avec la médiathèque. L’ASC apporte à domicile un choix de documents.

Sorties culturelles du mardi après-midi

Chaque mardi après-midi, de petites sorties, sur la base du volontariat sont organisées à sept personnes maximum. Les Pass’âge gourmands se concluent  par une boisson partagée dans un café ou une petite douceur. Passage à la médiathèque, visite d’expos, découverte des coulisses du théâtre, balade place du Commando ou au Jardin des Plantes, sortie cinéma. Quelques heures peuvent redonner enthousiasme et goût du contact à des personnes qui se sont habituées à leur solitude. Vingt-cinq adhérents, hommes et femmes, en ont bénéficié cette année. Pour certains, c’est un vrai bol d’air car ils s’aventurent peu hors de leur logement, alors qu’ils peuvent encore se mouvoir sans problème.

Cherche nouveaux publics et  financements

Aujourd’hui, les Pass’âge gourmands veulent s’étoffer et s’ouvrir à un plus grand public. « Ces formules sont encourageantes, les résultats sont motivants de ce qu’on a pu voir, explique Corinne Praud, directrice de l’ASC. On a pu tester, évaluer, mesurer la stimulation. Après les retours des adhérents, nous avons aujourd’hui besoin de davantage de financeurs et de partenariats comme de nouveaux participants ». Il n’est jamais trop tard pour les découvertes.

Partager votre avis