Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 09 nov. 2021 Associations # Pornichet

Maman les petits bateaux ! et voguent les mômes

Un plaisir indémodable. L'association Maman les petits bateaux propose de retrouver les joies de voiliers en modèle réduit dans le bassin de la ville de Pornichet.

Dans sa guérite, François Robert, le président de l’association Maman les petits bateaux est de permanence, comme souvent. Contre 1€*, il tend un modèle réduit de voilier à un enfant déguisé en petit Harry Potter à l’occasion d’Halloween. Nantais, François Robert s’est installé à Pornichet en 1978 et n’en est jamais reparti.

Riche de vingt bateaux, la flotte de voiliers modèle réduit a ses amateurs. François Robert a créé l’association avec son beau-frère, Pierre Paireau en 2019.  Des passionnés bricoleurs. Un bassin simple, élégant et fonctionnel, orné par une mosaïque signée par l’artiste Delphine Deltombe. L’association a, dès le retour du bassin, pu donner quelques recommandations à la mairie pour que l’opération voilier se passe au mieux. La Ville, de son côté, cherche à recréer des points de rencontre familiaux sur le front de mer. Le dialogue tourne bien et aboutit à cette installation. « On avait sept bateaux au début . Chaque année, on fait une série », précise le président. Faire revivre un bassin, c’est rappeler à certains Pornichétins de bons souvenirs d’enfance. Jean-Louis, 67 ans et sa femme Micheline sont venus, parmi d’autres, accompagner leur enfant et petit-enfant.

« Je venais voir mon parrain et ma tante en vacances, on allait pêcher à La Baule et on amenait notre bateau ici pour le faire naviguer », se souvient le sexagénaire.

Sur deux bassins à l’époque, qui, dans son souvenir étaient plus petits que l’actuel, disparus à l’aube des années quatre-vingts. La réapparition du bassin a donc fait de nouveaux adeptes au XXIe siècle. Il y a donc des plaisirs indémodables.

*1€ la location du voilier. La somme récoltée permet de renouveler la flotte. Maman les petits bateaux dit ne percevoir aucune subvention.

Partager votre avis