Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 11 janv. 2022 Associations # Saint-Nazaire

La mer, comme outil de réinsertion

Aider des jeunes mineurs délinquants à se réinsérer dans la société en leur proposant de naviguer sur un voilier, tel est l’objectif du CER Sillage qui fêtera ses 22 ans en 2022.

A côté de la vie quotidienne, les jeunes découvrent les merveilles de la nature et de la mer.

En 1993, Alain Berteloot, ancien skipper du conseil général de Loire-Atlantique, crée l’association Sillage. Son objectif : promouvoir la réadaptation sociale des personnes en difficulté, en privilégiant l’utilisation du milieu marin, espace difficile parfois hostile. Deux ans plus tard, il obtient l’agrément structure d’accueil non traditionnelle, puis en 1999, Sillage est habilité centre éducatif renforcé (CER) et accueille des groupes de quatre mineurs de 13 à 18 ans sous mesure de justice. C’est le premier CER maritime. Et le seul à ce jour ! 

Plusieurs mois en mer

Lorsqu’ils sont pris en charge par le CER, les jeunes embarquent pour un séjour de rupture de quatre à cinq mois sur l’un des deux voiliers de l’association. Deux à trois départs sont organisés chaque année, depuis le port de Saint-Nazaire, en Europe (Espagne, Angleterre…). Manœuvres, nourriture, amarrage… A bord, les jeunes s’occupent de tout, sous l’œil vigilant d’une équipe de deux encadrants – un éducateur et un skipper – qui les accompagnent 24h/24, 7j/7 et se relaient tous les 15 jours, quand le bateau fait une halte dans un port. « L’occasion pour un intervenant et un psychologue de faire un point avec les encadrants et les jeunes », précise Jacques Lambert, le président de l’association Sillage. Ils réapprennent aussi des gestes simples de la vie quotidienne avec laquelle ils sont fâchés : se lever à heures fixes, se laver, s’habiller mais aussi respecter des consignes… Bref, apprendre à vivre ensemble. Enfin, ils profitent de leur séjour à bord pour préparer leur avenir grâce à des stages ou des formations qualifiantes (BSR, ASSR 1 et 2,  préparation au permis côtier…) « Si tous ne mènent pas à bien leur projet, la grande majorité d’entre eux sont transformés », note Jacques Lambert.

 

///// le CER, c’est quoi ? /////

Les centres éducatifs renforcés (CER) ont vocation à prendre en charge des mineurs délinquants
multirécidivistes en grande difficulté ou en voie de marginalisation.
Une alternative à l’incarcération décidée par le juge pour enfants.

Partager votre avis