Retour à la liste de la catégorie Livres
mar. 08 oct. 2019 Livres # Pornichet

Ces musiciens qui ont fait l’Histoire

Originaire de Pornichet, la journaliste et violoniste Laure Dautriche retrace la vie de treize compositeurs qui ont marqué leur époque au travers de leurs œuvres.

“Ecouter leurs œuvres, c’est la promesse de voir surgir des siècles d’Histoire.” Dans son premier ouvrage, Ces musiciens qui ont fait l’Histoire, la journaliste Laure Dautriche met en parallèle le destin de grands compositeurs et l’Histoire qui se joue sous leurs yeux.

De Jean-Baptiste Lully, le compositeur de Louis XIV, à John Adams en passant par Jean-Sébastien Bach ou Hector Berlioz, chacun des treize musiciens de cet ouvrage a voulu exister, et a existé, grâce à sa musique. François-Joseph Gossec, par exemple, sera le musicien de la Révolution française, Ludwig van Beethoven deviendra le premier compositeur indépendant de l’histoire de la musique, Hector Berlioz, avec sa Symphonie fantastique, va créer la première symphonie à programme qui “va ébranler le monde musical” et Giuseppe Verdi incarnera un héros italien malgré lui.

Dans les périodes sombres du XXe siècle, les compositeurs vont être tiraillés entre la révolte et l’acceptation. Alors qu’à 52 ans Claude Debussy ne peut être réquisitionné pour la guerre 14-18, il y contribuera avec ses œuvres. Richard Strauss, lui, se laissera manipuler par le régime nazi tandis que Dimitri Chostakovitch tentera de rester fidèle à lui-même face aux pressions du régime stalinien et que Mikis Theodorakis luttera contre la dictature des colonels grecs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le jeune pianiste Gideon Klein, enfermé dans le ghetto de Terezin, survivra grâce à la musique, “son antidote”. Epoque après époque, de 1632 à aujourd’hui, on suit ces moments de vie qui ont posé une empreinte dans les œuvres de ces compositeurs.

« En participant à l’Histoire, ils la subis-sent avant tout, comme Strauss ou Chostakovitch, ils font comme ils peuvent pour s’en sortir. Mais même quand ils la subissent, ils la traduisent dans leurs œuvres et participent à son avancée. » Grâce à l’analyse de partitions, au travers de la densité des notes, des tonalités ou des instruments choisis, l’auteure, elle-même violoniste, décèle “la colère froide” de Debussy, “une angoisse, une urgence, la nécessité d’économiser l’espace” dès les premières notes d’une partition de Klein, et parvient à démontrer la forte influence de la franc-maçonnerie dans la vie et les œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart. Il y glissera des symboles – comme le chiffre 3 – sans que le grand public s’en aperçoive. L’apothéose sera la création d’un opéra maçonnique, le premier de l’Histoire et le dernier du musicien : La Flûte enchantée.

Pour Laure Dautriche, « la musique reflète la société d’une époque, elle porte un sens. Que l’on connaisse ou non la musique, on peut le ressentir ». Loin d’être une analyse musicologique pour avertis, Ces musiciens qui ont fait l’Histoire montre avec simplicité et passion que toute œuvre est une forme de témoignage. 

Partager votre avis