Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
ven. 08 févr. 2019 Rendez-vous # Donges # Saint-Malo-de-Guersac

Les passagères du 221

Avec son premier roman pour adultes, Catherine Béchaux s’attaque à un sujet sensible : l’incarcération. Mais du côté de celles qui, chaque semaine, rendent visite à un détenu.

Spécialiste de la presse jeunesse puisqu’elle y a travaillé pendant près de trente ans, Catherine Béchaux a écrit son premier roman pour adultes, Les passagères du 221 (éd. Liana Lévi), sorti en 2017. Originaire de Nantes, elle viendra le présenter vendredi 8 février à Donges et Saint-Malo-de-Guersac, à l’occasion du 9e Prix des lecteurs.

Voilà six ans qu’elle s’investit bénévolement au sein de la Maison d’accueil des familles de détenus du centre pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne), ville où elle réside aujourd’hui. Nourrie de cette expérience et sur la base de récits de femmes rencontrées, elle a imaginé l’histoire de cinq personnages, mère, grand-mère ou épouse de détenus. Des vies dévoilées en un seul endroit : le bus 221, celui qui mène à l’entrée de la prison, chaque semaine, pour quelques minutes de parloir.

Au travers des observations du chauffeur de bus, Paul, et des pensées de ces cinq femmes, le lecteur va découvrir leur quotidien, leurs doutes, leurs émotions. Ce livre donne la parole à ces personnes « enfermées dehors », souvent seules, portant le poids d’un acte qu’elles n’ont pas commis. Mais dans ce bus 221, tout peut arriver. Même une bonne nouvelle.

Partager votre avis