Retour à la liste de la catégorie Spectacles
jeu. 16 juil. 2020 - jeu. 13 août 2020 Spectacles # Pornichet

À période exceptionnelle, Renc’Arts exceptionnels

Les aficionados des arts de la rue retenaient leur souffle...
Ils peuvent à nouveau respirer : la 25e édition du festival Les Renc’Arts aura bien lieu à Pornichet de ce 16 juillet au 13 août.

“Ligne de front”, avec le guitariste Serge Tessot-Gay et le peintre Paul Bloas, le 27 juillet.

« Nous avons toujours voulu garder notre optimisme. Nous étions comme tout le monde, sans visibilité, mais nous n’avions pas les mêmes enjeux que les festivals à billetterie, et notre mode de financement nous a permis d’attendre les dernières consignes avant de prendre une décision », explique Simon Baranger, directeur artistique du festival depuis l’édition 2019.

Macadam piano – Cie Pomme d’or

Mais comment organiser un tel événement, qui accueille en moyenne 25 000 spectateurs chaque année, en respectant les consignes sanitaires ?

« On n’en savait rien, continue Simon Baranger. On a beaucoup réfléchi, tourné les possibles dans tous les sens, entre nous et avec les artistes… Autant de contraintes qui ont obligé toute l’équipe à rebondir, à se réinventer. »

Respect des jauges et gestes barrières ont finalement donné naissance à une formule un peu bousculée, comme si la distanciation physique ne faisait ici que redynamiser le désir de rapprochement social.

 

« Conserver l’âme du festival en l’amenant vers un ailleurs »

Presque autant de spectacles seront au rendez-vous tout le long de ces quatre semaines, selon un calendrier différent des autres éditions*. Virus oblige, il faudra réserver ses places (ouverture des inscriptions trois jours avant chaque spectacle afin d’éviter que tout soit complet de suite).

Amir et Hemda

« Si cette nécessité de réservation permettra d’assurer une bonne écoute et une forme d’intimité au public, elle rogne aussi sur le sens des arts de la rue. C’est pourquoi nous avons décidé de surprendre avec des spectacles déambulatoires sans horaires définis. De même pour les deux parcours, l’un plastique et l’autre littéraire, qui resteront tout l’été dans la ville. Il est important de respecter le travail qui a construit les Renc’Arts, de conserver cette âme que lui a donné mon prédécesseur Gérard Boucard, tout en l’amenant aussi vers un ailleurs. »

L’âme des Renc’Arts, c’est en effet le soutien aux compagnies régionales qui côtoient ici celles venues de toutes parts, les prises de risque avec des premières représentations (cette année les spectacles Silence féroce et Richard III), la découverte de nouvelles formes, la recherche de pépites populaires et festives. Et l’ailleurs… ce sera une ouverture avec un petit déjeuner en compagnie de contorsionnistes et une clôture d’une nuit entière de musique, poésie, récits, rêves et sommeil avec La nuit unique du Théâtre de l’Unité, compagnie emblématique des arts de la rue qui ne cesse de porter haut ses idéaux de théâtre populaire depuis 1968. N’oubliez pas d’apporter avec vous oreiller, couette ou sac de couchage…

« On sort là du format habituel des Renc’Arts, mais on a 25 ans, on peut tout se permettre, se réjouit Simon Baranger. Soyons fous ! »
De sacrés rencards estivaux en perspective. 

* Les mardis et les jeudis les autres années.

/////Les impromptus sans horaires/////

Les Commandos poétiques des Souffleurs samedi 18 juillet.

Macadam piano (à moteur) de la Cie Pomme d’or mercredi 22 juillet.

Le quartet tribal et déjanté Des Lions pour des lions samedi 1er août.

Zoog par les acrobates Amir et Hemda samedi 8 août.

• Garçons s’il vous plaît, un  trio qui se promène avec son ardoise à chansons, mercredi 12 août.

 

/////Les parcours dans la ville/////

Parcours littéraire de Nicolas Turon en lien avec le roman La Moche aux couettes qu’il a écrit pour les 120 ans de Pornichet.

Habillage onirique de la promenade par le collectif d’artistes et techniciens Les Œils.

 

It's been 3 years now since this video came out…we can't really believe that it's only 3 years. for us it feels like a life time..we have been traveling performing creating and teaching in so many places, we got to know amazing artists and people all around the world and we are so happy that we had this opportunity to do so 😄 we feel that much of the good we got came to us because of this video, that crossed countries and continents and present our work to people that never saw it before. Thank you so much Lucas from @malabarizese for taking us to the street of Gracia Barcelona and all the beautiful work you made in our video!! we really recommend to check his channel for many other cool videos @malabarize-seWe hope that soon all this period will be behind us and we can be back on the roads.. till then enjoy your free time and continue moving…Music: "Peace" by Imagined Herbal Flows (Creative commons 3.0) #imaginedherbalflowsAcro: Amir and Hemda ( @amir Guetta & @hemda Ben zvi Shooting and editing: Lucas Gardezani Abduch Malabarize-seCanon 60D – lentes | lenses: canon 50mm f/1.8, Tokina 11-16mm f/2.8#amirandhemda #acrobats #acro #partneracrobatics #acrodance #acroyoga #partnerdance #dance #movement #moving #parkour #streetdance #coupleacrobatic #coupleworkouts #cirque #circusinspiration #circuseverydamnday #circusaroundtheworld #cher #acrosport #movementculture #dancemagazine #contactimprovisation #freerunning #handtohand #handstand #handbalance #headbalance #balance circusnext Dancemagazine Acropedia

Gepostet von Amir and Hemda am Sonntag, 29. März 2020

Partager votre avis