Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 15 sept. 2020 Spectacles # Besné

Espace A Cappella le spectacle continue

Une programmation variée faisant la part belle aux coups de cœurs des habitants, des prix abordables pour tous les porte-monnaie : Besné garde son cap culturel.

Aymeric Maini

Il y avait comme un parfum de bonheur retrouvé lors de la présentation de la nouvelle saison culturelle de l’Espace A Cappella. « On a besoin de respiration durant cette période crispante et qui nous fige », souligne Aurélie Martin-Launay, adjointe au maire chargée à la Culture. Si les habitudes doivent changer, le spectacle, lui, doit continuer. L’épidémie imposera de nouvelles organisations : la majorité des spectacles seront proposés en configuration assise, la capacité d’accueil a été réduite de près de 30 % (soit une jauge totale de 150 à 170 au lieu de 230 places) et un système de réservation a été mis en place.

D’année en année, la programmation poursuit sa ligne depuis l’ouverture de la salle en 2013 : un éventail large de propositions  à un tarif abordable.

« C’est un choix politique que nous revendiquons, assure l’élue. Tous les spectacles sont à moins de 10 euros. Nous avons déjà mis en place un pass’ famille à 20 euros. Nous ne souhaitons pas que l’argent soit un frein. »

Le spectacle PAN du collectif La Cabale

Les coups de cœur des habitants

L’originalité de la programmation tient aussi au fait que les organisateurs ne s’interdisent rien en termes d’affiche et que, au sein de la commission culture de la Ville, des habitants sont associés aux décisions.  « Chacun peut faire valoir son coup de cœur, on ne s’enferme pas dans une esthétique ». Ainsi, Madeleine Cadoret a succombé à la musique d’El Gato Negro, le groupe toulousain qui monte dans le milieu des musiques du monde et qui sillonne les festivals et petites salles de Bretagne. Ou encore le choix de Guy Houssier pour Mudith Monroevitz, La réincarnation ashkénaze de Marylin Monroe, ce théâtre d’humour repéré lors du festival d’Avignon.

Le jeune public n’est pas non plus oublié. Après un premier rendez-vous manqué en avril dernier, le collectif La Cabale vient finalement en Brière pour jouer les plus grandes scènes de Peter Pan avec leur spectacle PAN. Les ados, eux, pourront s’esclaffer sur le show comique Un pas dans ma bulle, de Nad’In, ancienne figure de breakdance qui revient sur son parcours dans le hip-hop.

Les rendez-vous annuels

King Biscuit

A l’affiche également : les rendez-vous incontournables comme le festival Folk en scènes pour une 9e édition toujours en partenariat avec les villes de Trignac, Montoir-de-Bretagne et le Vip de Saint-Nazaire. On y retrouvera l’artiste nantais Aymeric Maini, révélation du festival blues session de Cognac en 2017, qui était déjà venu en mars dernier. Et le groupe normand blues-rock King Biscuit. Autre rendez-vous qui clôture en quelque sorte la saison : les Talents du Pat’lin. Liberté est alors laissée aux habitants de faire valoir leurs talents. Challenge supplémentaire : ils devront créer un spectacle.

« J’espère que cela plaira au public. » Aurélie Martin-Launay formule également un autre vœu : « On aimerait que les habitants soient plus nombreux à venir à A Cappella, au lieu de se déplacer dans les villes aux alentours, alors qu’on accueille un public venant même de Saint-Nazaire. »

 

///// Soirée de lancement le vendredi 25 septembre /////

Electroplume et Capucine Waïss

La soirée d’ouverture débutera à 19h avec en première partie Oiseaux disparus, une sortie de résidence de création autour des chants d’oiseaux, de l’artiste nantais Electroplume et de la danseuse Capucine Waïss.
Gratuit.
Réservation obligatoire : www.weezevent.com

En deuxième partie, à 20h30, c’est un voyage en musique et en image qui emmènera le public dans la Brière enchantée. Les six musiciens de Datsum44 accompagneront les images d’archives de la cinémathèque de Bretagne
Tarif : 5 €.
Réservation obligatoire : www.weezevent.com

Partager votre avis