Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 26 avril 2022 - ven. 29 avril 2022 Spectacles # Saint-Nazaire

Dans la solitude des champs de coton

Le Théâtre de Saint-Nazaire accueille la pièce* culte de Bernard-Marie Koltès, grand classique du répertoire contemporain aujourd’hui bousculé par l’audace scénique du metteur en scène Roland Auzet.

Entre chien et loup, à l’heure du clair-obscur. Ou plutôt entre « chien et chat », disait Bernard-Marie Koltès, son auteur, « quand deux espèces contraires se trouvent par fatalité face à face ». Ici, un dealer et son client que le metteur en scène Roland Auzet a transformés en une femme dealer et sa cliente. Dans la langue littéraire entrelacée de gouaille propre au dramaturge, les deux personnages se livrent un combat de mots à mort. Une danse tribale verbale où s’affrontent deux pouvoirs, deux désirs entravés, deux étrangères qui ne partagent que la même désolation face à la solitude, chacune étant pourtant dépendante de l’autre. « Un acte d’ennemis, un acte de guerre sans motif », qui exclut l’échange, ne laissant émerger qu’une question : « Que me veux-tu ? »  

Portés par deux magnifiques comédiennes, Anne Alvaro et Audrey Bonnet, les personnages ne s’attendrissent ni jamais baissent les armes, ils écoutent et ignorent, ils luttent pour se protéger en construisant mot à mot leur piège.  

Un dispositif scénique singulier 

Pour mettre en scène ce duel humain hypnotique, Roland Auzet a choisi de délaisser le cocon du plateau du Théâtre pour un ring public dont nous tairons le lieu. Une rue ? Un parking ? Le public le découvrira. Et pour pallier les interférences de la ville, ce dernier suivra les comédiennes dans leurs déambulations casque aux oreilles afin de s’approcher au plus près d’elles et mieux toucher la puissance de leurs mots, la fragilité de leurs souffles. Peut-être même pourra-t-il interagir avec elles… entraîné dans une expérience émotionnelle de nature à brouiller les frontières entre fiction et réel. Avec un point essentiel à souligner, surtout pour les amoureux de la langue de Koltès, ce dispositif non conventionnel ne fait que rendre encore plus audible et proche le concentré de poésie de ce texte hors du commun. 

* Sortie en 1985, Dans la solitude des champs de coton a été créée en 1987 au théâtre des Amandiers de Nanterre dans une mise en scène de Patrice Chéreau. 

Partager votre avis